Qu'est ce qu'une AMAP ?

Notre action

Nous sommes mobilisés par l'envie de soutenir le (re)-développement de l'agriculture locale et solidaire. Par notre existence, nous avons contribué depuis 2011 à la création de trois exploitation maraîchères en Gironde et soutennons des producteurs qui ont fait le choix de la vente directe. La vente directe est en premier destinées aux circuits des amaps, mais elle n'exclue par pour le producteur de vendre directement sur son exploitation, sur les marchés ou encore auprès de restaurateurs.

Nous nous engageons à prendre de manière régulière la production d'un paysan de proximité. Dès lors nous savons d'où vient notre nourriture et pouvons affiner notre compréhension de la manière dont elle est produite en allant visiter les exploitations et en échangeant avec nos producteurs semaines après semaines. 

Nous avons fait le choix d'une nourriture biologique car elle est protectrice de l'Environnement et des Hommes. 

 

Nos engagements

Chaque foyer participant à l'AMAP se voit proposer différents contrats (légumes, viandes, fromages, fruits, miel, etc..). Quelque soit le producteur avec qui nous sommes en partenariat, le contrat proposé consiste à un engagement sur la durée d'une saison complète, selon une fréquence définie avec le producteur, et pour un prix fixé par avance. Participer à une AMAP c'est s'engager.

C 'est un engagement auprès du producteur. C'est un engagement fort, puisque le contenu des nos paniers et leur quantité peuvent varier selon la saisonnalité et les aléas climatiques.Cet engagement ce traduit par le paiement par avance de la production. Cela permet d'assurer un revenu lissé sur l'année au producteur et lui permet de réaliser progressivement ses investissements en ayant de rentrées prévisibles. Cette démarche de soutein, dans le cadre d'une nouvelle installation permet au producteur d'aller solliciter des prêts bancaires tout en présentant un compte de résultat "sécurisé". En ce sens l'AMAP a été pour plusieurs de nos producteur la première marche pour s'installer sur une terre.

C 'est un engagement du producteur à vos côtés. Nos producteur n'ont de cesse que de livrer le meilleur de leur production et de la diversité. Parce que semaine après semaines ils vous connaissent, et parce qu'il leur est toujours difficile percevoir votre déception pour un produit ou pour la taille d'un panier. Ils s'imposent de fournir les meilleurs produits. Pour la diversité de paniers maraicher qui distribue en AMAP doit cultiver une quinzaine de type de légumes par saison, là où ceux qui livrent des biocoops ou font les marchés peuvent n'en produire que trois à cinq. Ce sont autant de gestes techniques à maitriser, avec au bout l'espoir de vous satisfaire pleinement. 

C'est un engagement auprès du groupe d'amapiens. Nous avons pu développer l'offre des produits proposés au sein de l'AMAP grâce à l'investissement de chacun. Dans ce modèle de vente directe, si nous pouvons compter sur des prix moins élévés que ceux des surfaces commerçantes, c'est essentiellement grâce bénévolat dont nous faisons preuve. Des volontaires s'occupent, à tour de rôle, de faire la redistribution des produits. Les plus aguerris au fonctionnement de l'AMAP peuvent gérer la relation avec un producteur et gérer les contrats en cours de saison et lors du renouvellement de ces derniers. D'autres enfin organisent des moments de rencontre et de partages afin, qu'au delà d'une démarche individuelle visant à "mieux se nourrir", nous puissions faire émerger des projets communs.

Un engagement environnemental. Pour poursuivons deux buts. Le premier consiste à permettre aux éco-systèmes de (re)-devenir durable en protegeant la diversité de la faune et de flore, et l'Humain qui travaille sur ces terres. Notre choix s'est porté sur l'agriculture biologique (certifiée ou non). Le second objectif est de ne consommer que ce dont nous avons besoin. A l'heure actuelle dans le monde, près de 40% de ce qui est produit est jeté avant d'avoir pu être consommé. Ceci est le résultat d'une sélection, dès le lieu de production, de produits sur des bases esthétiques et par la calibration. La logistique souvent trop longue conduit au pourrissement des produits avant qu'il n'arrivent sur l'étal, puis dans nos assiettes. En consommant de la nourriture produite localement, nous réduisons l'empreinte carbone du transport et nous jetons moins, voire plus du tout.